PF0037 – Module d’étalonnage Alpy

Catégories : ,

678,00  TTC - 565,00  HT

Permet l’automatisation de l’étalonnage en longueur d’onde de l’Alpy 600, ainsi qu’une grande productivité dans vos observations.

L’étalonnage d’un spectre en longueur d’onde requiert d’observer le spectre d’une lumière d’étalonnage – c’est à dire d’une lumière avec de nombreuses raies d’émission dont la longueur d’onde est parfaitement connue. On peut placer une telle lampe devant le télescope, mais le module d’étalonnage Alpy apporte une grande simplicité d’utilisation, et permet donc une grande productivité.

Le module d’étalonnage intègre une lampe Argon-Néon, dont le spectre est parfaitement connu :

Le module d’étalonnage intègre également une lampe de flat (lampe halogène, avec un spectre continu).

Lorsque l’une des lampes est allumée, un petit écran vient de placer dans le faisceau du télescope (controlé par un servo-moteur) : la lumière d’étalonnage ou de flat éclaire alors la fente du spectroscope dans des conditions très proches du télescope.

En outre, on peut éteindre les lampes et laisser l’écran en place, qui obstrue le faisceau du télescope : vous pouvez ainsi faire des noirs, sans avoir besoin d’obstruer le télescope.

Le module d’étalonnage doit être alimenté en 12V – 1A mini (par exemple avec cette alimentation).

L’ensemble est commandable à distance : deux connecteurs permettent de contrôler chaque lampe séparément (une tension de 12V sur ces connecteurs a le même effet que d’activer les interrupteurs).

  • lampe argon/néon pour la calibration en longueur d’onde
  • lampe tungstène (halogène) pour un spectre continu (flat)
  • contrôle à distance possible (par alimentations séparées)
  • léger: 300g
  • compact: 100x95x30mm
  • alimentation électrique 12V/1A/connecteur 5.5 mm x 2.5 mm, + au centre, non fournie.

Pour l’alimentation électrique selon standard européen 220 V, voir alimentation simple ou 4 voies.